Gouvernance des Systèmes d’Information

Présentation : Gouvernance des Systèmes d'Information
Présentation : Gouvernance des Systèmes d’Information

millefeuilleLes systèmes d’information des organisations se sont souvent construits de manière empirique. Au gré des besoins, les organisations ont rajouté des éléments aux systèmes d’information existants pour satisfaire une urgence, une priorité, sans repenser l’ensemble, sans intégrer les différentes parties du système d’information : c’est l’effet d’empilement.

Pour anticiper les modifications au delà de la simple gestion du système d’information (ou Management des SI), il est utile d’analyser le système d’information en profondeur, avant d’étudier les concepts d’urbanisation, de gestion de projets et autres bonnes pratiques.

Emile-de-Girardin

« Gouverner, c’est prévoir. »

 

Émile de Girardin

Petit exercice de stratégie appliquée : faire des choix

gouvernanceMême si investir dans le SI n’est pas toujours plus rentable qu’un autre investissement, il est incontournable de tenir compte des besoins métiers qui correspondent directement aux évolutions stratégiques de l’organisation.

Aujourd’hui, les systèmes d’information représentent 15 à 20 % du chiffre d’affaires des entreprises, soit environ 50 % de la valeur ajoutée générée par les entreprises.
Source : Club Européen pour la Gouvernance des Systèmes d’Information

La gouvernance du système d’information consiste à fixer au système d’information des objectifs stratégiques issus de l’organisation.

Exemple : Le budget est toujours limité : il faut prioriser les projets et trancher. Le projet « refonte du site internet » ayant pour objectif stratégique de « mieux communiquer et assurer une meilleure image » est-il préférable ou plus urgent que le projet « remplacement de l’application de Gestion de la Chaîne Logistique » ayant pour objectif de « diminuer les frais de non-qualité lors des livraisons » ?

Le principe de Gouvernance : au-delà du simple Management

ouaouhAussi les organisations ont-elles besoin, aujourd’hui, d’une gouvernance du système d’information afin de vérifier la contribution du système d’information à la valeur ajoutée de l’organisation, la conformité des objectifs du système d’information avec ceux de l’organisation, la cohérence intrinsèque des différentes parties du système d’information. Cette gouvernance est assurée par le « manager » des systèmes d’information. Il doit coordonner et contrôler les objectifs, les moyens du système d’information dans le temps et dans l’espace afin que le système d’information contribue à la réalisation de la stratégie de l’organisation.

L’Audit du Système d’information

La gouvernance permet de vérifier la contribution du SI à la valeur ajouté de l’organisation.

ohoLes investissements informatiques doivent se faire en fonction de l’intérêt général de l’organisation : ils visent à améliorer la performance opérationnelle, en s’assurant que les systèmes conçus permettent de tirer le meilleur parti des savoirs et des expériences des collaborateurs.

La gouvernance des systèmes d’information correspond donc aux relations entre la Direction des Systèmes d’Information (DSI) et le reste de l’entreprise.

Pour répondre aux mieux aux attentes de l’organisation, l’Audit du Système d’Information est la première phase préalable à toute intervention.

Partager, imprimer...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInBuffer this pagePin on PinterestPrint this page