Business Model CANVAS

Un modèle économique (Business Model) décrit les principes selon lesquels une organisation crée, délivre et capture de la valeur.

business_model

L’utilisation du Business Model Canvas repose sur une méthode développée par Alexander Osterwalder et Yves Pigneur dans leur ouvrage intitulé Business Model Nouvelle Génération.

canevas-exempleIl permet de représenter en une seule page, au travers d’un canevas, l’ensemble de votre modèle économique. Vous pouvez y jeter vos idées sans travail fastidieux d’écriture, y coller des Post-it®, dessiner, raturer, lister vos contacts, agrafer des notes, … et passer ainsi de l’idée à l’action plus rapidement.

Sources : APCE

Ce modèle est adapté aux projets de création, de développement d’entreprise. Pour un projet de SI, il n’est pas utile d’aller jusque là… à moins qu’il s’agisse d’auditer l’intégralité du SI, de définir le Schéma Directeur Informatique ou de mettre en place un ERP !

canvas

1. Les clients : la raison d’être de votre projet, au cœur de toutes vos attentions. Vous devez déterminer qui ils sont. Dans le cas où il y aurait plusieurs types de clients, on parlera de segments dès lors qu’ils auront des besoins distincts, des sensibilités différentes aux prix et aux moyens de communication que vous pourrez employer, voire des habitudes de consommation spécifiques. Différenciez vos clients de vos utilisateurs. En effet, les clients (ceux qui payent) ne sont pas toujours les utilisateurs de vos produits ou de vos services.

2. L’offre : elle va bien au-delà du produit ou du service proposé. C’est ce qui incite un client à choisir votre entreprise plutôt qu’une autre. Votre offre est-elle plus performante ? Plus esthétique ? Plus accessible ? Plus personnalisable ? Plus compétitive ? Etc. N’oubliez pas, elle doit résoudre avant tout un problème réel ou répondre à un besoin existant. Elle peut également révéler un nouveau besoin et le satisfaire : c’est le cas de l’innovation de rupture. L’offre est indissociable du client que vous ciblez, le tandem ainsi créé est le fer de lance de votre entreprise.

3. Les canaux : il s’agit de tous les moyens de communication et de distribution que vous mettez en place pour toucher vos clients. Comment allez-vous faire connaître votre offre, la vendre, la distribuer et en assurer le SAV ? C’est une occasion de vous démarquer.

4. La relation client : elle concerne tous les moyens employés, au-delà du produit ou du service vendu, pour vous assurer la fidélité de vos clients, en acquérir de nouveaux, faciliter l’acte d’achat, voire augmenter la fréquence d’achat. Il peut s’agir de fournir une assistance personnelle dédiée, un service de retour des marchandises, une carte de fidélité, etc.

5. Les revenus : il s’agit de toutes les rentrées d’argent générées par votre activité. Ils peuvent être ponctuels ou récurrents, fixes ou variables. Autrement dit : comment vont payer vos clients ? Quand vont-ils payer ? Avant ou après que vous ne dépensiez ? Quel est le prix pratiqué selon vos différents segments de clientèle ? A titre d’exemple : les prix sont-ils fixés en fonction des volumes, du temps passé ? S’agira-t-il d’un prix catalogue, d’un forfait, d’un abonnement, d’une location, dépendant d’une condition, d’un objectif ? Vos prix dépendent-ils de la rareté du produit ou du service ? Sont-ils négociables ? Etc.

Télécharger le fichier au format pdf réalisé par l’APCE : « Décrire son modèle économique »

Partager, imprimer...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInBuffer this pagePin on PinterestPrint this page